Quoi faire si vous êtes aux prises avec un accumulateur compulsif

Publié janvier 24, 2017

Le syndrome de Diogène, ou trouble de l’accumulation compulsive, est un problème psychiatrique par lequel une personne accumule des objets de manière obsessive ou est incapable de s’en départir, ce qui entraîne des conditions de vie insalubres et une grande détresse psychologique. Il est difficile d’organiser le lieu de vie d’une personne aux prises avec ce problème et cela exige aussi beaucoup de temps. Vous pouvez toutefois faire certaines choses avant de faire appel aux professionnels d’Élite Décontamination.

 

Entrez en relation avec la personne et tentez de la comprendre

Le syndrome de Diogène est un problème de santé mentale. Il est donc important de faire preuve de patience, d’empathie et de compréhension et de ne pas juger la personne qui en souffre. Essayez de vous mettre à la place de la personne afin de comprendre sa situation; tentez aussi de savoir pourquoi les choses se sont dégradé à ce point. Gardez tous vos échanges strictement confidentiels : le trouble de l’accumulation compulsive est un sujet délicat, qu’il peut être très gênant d’aborder pour qui en souffre.

Une aide professionnelle, par exemple celle d’un thérapeute, pourrait être utile pour aider la personne à prendre conscience de son problème et à changer ses habitudes. Il faut toutefois vous assurer que la personne est consciente de son problème et souhaite changer, pour éviter qu’elle retombe dans ses anciennes habitudes une fois que vous aurez fini de nettoyer son espace de vie.

 

Soyez prêt : apportez les articles nettoyage nécessaires et prenez les mesures de sécurité requises

Le milieu de vie d’un accumulateur compulsif nécessitera un nettoyage en profondeur. Il est possible que des moisissures ou que des bactéries s’y soient installées. Munissez-vous des équipements de sécurité nécessaires si vous entreprenez cette tâche vous-même. Apportez des gants jetables, des masques pour la poussière et des lunettes de sécurité pour éviter d’être exposé à des risques biologiques ou à d’autres risques pour votre santé comme des champignons ou des parasites. N’oubliez pas de porter des chaussures solides et un casque protecteur.

Vous aurez aussi besoin de tout un arsenal de produits nettoyants – sacs à ordure grand format plus résistants, nettoyants tout usage et désinfectants – en plus d’accessoires de nettoyage tels que des éponges, des vadrouilles et des balais. Pensez aussi à apporter un extincteur, du répulsif en vapo, des lampes de poche et une trousse de premiers soins qui vous fera utile en cas d’urgence, par exemple si vous devez manipuler des matières inflammables ou découvrez de la vermine.

 

Faites des choix : on garde, on donne, on jette

Séparez les objets en trois grandes catégories : à garder, à donner et à jeter. Il sera ainsi plus facile de repasser les objets un à un avec la personne et de décider s’ils lui sont bien nécessaires. Encore une fois, soyez prêts à de longs échanges sur la raison qui fait que ces objets sont si importants et attendez-vous à devoir faire des compromis lors de leur classement.

Une fois que vous serez prêts à commencer le grand nettoyage, commencez par un petit espace. Vous aiderez ainsi la personne à voir graduellement les lieux se transformer, ce qui pourrait la motiver à poursuivre sa démarche. De même, il sera toujours plus facile et plus motivant d’accomplir au début les tâches les plus simples, surtout lorsque vous devez vous attaquer à une maison entière remplie d’objets jusqu’au plafond.

 

Dans le doute, appelez des professionnels

Souvent, le processus de nettoyage de toute la maison d’une personne qui souffre du syndrome de Diogène est beaucoup trop exigeant pour une seule personne. Voilà pourquoi il est essentiel de pouvoir faire appel à des professionnels. Non seulement parce qu’il y aura des tâches très difficiles à accomplir (retirer des objets lourds, nettoyer à fond ou venir à bout de dommages importants comme ceux qu’entraîne la moisissure), mais il peut aussi être fastidieux de classer un nombre infini d’objets en fonction de l’importance que leur accorde la personne. Sans compter que la demeure d’un accumulateur compulsif peut présenter de nombreux risques pour la sécurité des personnes, qui ne seront constatés qu’une fois amorcé le processus de nettoyage.

Des professionnels sauront comment nettoyer adéquatement le milieu de vie d’une personne souffrant du syndrome de Diogène et savent s’y prendre aussi pour classer les objets, faire face aux imprévus et communiquer efficacement avec un accumulateur compulsif qui réalise une démarche pour s’en sortir. Embaucher des professionnels vous assurera d’une bonne tranquillité d’esprit et fera en sorte que tout se fera selon les règles de l’art.

 

Pour des services de nettoyage destinés aux personnes souffrant du syndrome de Diogène, faites confiance à Élite Décontamination. Nous vous aiderons à franchir les bonnes étapes pour un milieu de vie plus propre et plus sécuritaire.