Comment les professionnels de la décontamination peuvent aider les accumulateurs compulsifs

Publié juillet 24, 2017

L’accumulation compulsive, aussi connue sous le nom de syndrome de Diogène, est un problème de santé mentale sérieux qui peut avoir des effets négatifs sur la santé physique, affective et financière de qui en souffre. Si vous constatez qu’un proche semble souffrir d’un tel problème, la situation pourrait être encore pire si vous comprenez mal les raisons qui déclenchent de tels comportements. Voici quelques conseils pour mieux comprendre cette maladie, et voir comment Élite Décontamination peut vous aider.

  1. Comprendre les bases d’un problème complexe

Si vous soupçonnez qu’un être cher souffre du syndrome de Diogène et que vous ne savez pas comment aborder la question, il est important de bien vous renseigner et de rechercher le plus d’information possible sur cette maladie. Selon les experts du site Doctissimo, l’accumulation compulsive survient lorsqu’une personne voue un attachement déraisonnable à un objet inanimé, et est incapable de s’en débarrasser parce que dans son esprit cet objet est d’une grande utilité. L’accumulateur compulsif peut accumuler une somme d’objet infinie, ce qui veut dire que son espace de vie est habituellement encombré, parfois jusqu’au plafond. On devine que ce milieu de vie devient aussi rapidement un foyer de choix pour la vermine et les bactéries, qui peuvent y proliférer sans être dérangées. Dans bien des cas, le syndrome de Diogène est étroitement associé à d’autres troubles mentaux comme la dépression et peut survenir à la suite d’un événement grave comme la perte d’un être cher.

  1. Obtenir des soins

Si vous reconnaissez des signes ou des symptômes d’accumulation compulsive, il est important d’aider la personne touchée à obtenir les soins dont elle a besoin. Selon la revue Psychology Today, il existe peu d’avenues pour le traitement pour le syndrome de Diogène. La première est le recours à une thérapie cognitivo-comportementale, pour laquelle il faudra consulter un psychothérapeute agréé. L’objectif de cette forme de thérapie consiste essentiellement à se pencher sur le lien entre les pensées et les comportements, et à essayer de sortir des anciens schèmes de pensée directement associés à l’accumulation d’objets. 

On trouve aussi sur le marché un large éventail de médicaments antidépresseurs appartenant à la catégorie des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (communément appelés les ISRS, ou SSRI, en anglais). Ces produits pharmaceutiques inondent le cerveau de sérotonine et au bout de quelques semaines plusieurs symptômes associés à l’accumulation compulsive deviennent plus faciles à contrôler. Pour de nombreuses personnes, on fait appel à une combinaison de thérapie et de médicaments, ce qui est encore plus efficace. Il est toutefois toujours important de discuter des options possibles avec un médecin. 

  1. Embaucher des professionnels de la décontamination

En plus du traitement de la personne touchée, il est aussi important de traiter son milieu de vie en procédant à un grand nettoyage. Il est toujours recommandé d’avoir recours à des professionnels pour ce faire, car cette opération pourrait demander plusieurs jours et s’avérer une corvée plus longue et plus complexe que prévu. Dans bien des cas, on risque d’être confronté à des odeurs fétides et à des rongeurs ou des insectes morts à même les objets accumulés. Il est donc préférable de confier ce travail à des professionnels qui sauront à l’avance ce qui les attend. Chez Élite Décontamination, nous nous spécialisons dans le nettoyage pour ce genre de cas – vous pouvez donc nous faire confiance, le travail sera effectué comme il se doit. 

  1. Décourager la reprise des comportements nocifs

Si un être cher souffre d’accumulation compulsive, approchez la situation avec compassion et avec patience. Le problème ne se résoudra pas du jour au lendemain et il est essentiel que la personne touchée obtienne un traitement en continu, qu’il s’agisse de la prise de médicaments d’ordonnance, d’une thérapie cognitivo-comportementale ou de la combinaison des deux. Gardez l’œil ouvert si vous croyez qu’un être cher est sur le point de faire une rechute et apprenez à offrir votre soutien afin que les symptômes ne réapparaissent pas au fil du temps.

Si quelqu’un que vous connaissez souffre de syndrome de Diogène, il est important de suivre ces étapes toutes simples. N’oubliez pas que l’accumulation compulsive est un problème de santé mentale et qu’il ne suffit pas de faire un peu de ménage et de tout jeter pour y mettre fin. Chez Élite Décontamination, nous comprenons à quel point de telles situations peuvent être difficiles, mais nous sommes prêts à vous aider en amorçant le processus de nettoyage essentiel. Pour en savoir plus, consultez notre site et n’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions ou des inquiétudes.